Nous procédons actuellement au transfert de nos renseignements sur le Web vers Canada.ca, GCintranet et GCpédia (sur le réseau interne seulement).

Les pages Web du Bureau de la traduction resteront accessibles jusqu’à ce que le transfert soit terminé.

Inscription - Pigistes en Interprétation

Critères d'admissibilité selon le type de service

Langues officielles

Critère d'inscription

  • réussir un examen d'accréditation dans les langues voulues.

Critères d'admissibilité à l'examen d'accréditation

Pour être autorisé à se présenter à l'examen d'accréditation, l'aspirant-fournisseur doit :

  • être titulaire d'un diplôme universitaire en interprétation de conférence;
    ou
  • être titulaire d'un diplôme universitaire dans une discipline connexe avec une solide expérience en interprétation de conférence (à distinguer de l'interprétation communautaire ou de tribunal);
    ou
  • justifier d'une expérience d'au moins deux années dans un poste d'interprète dans un organisme reconnu;
    ou
  • justifier de cent jours d'interprétation de conférence dans un milieu encadré au cours des trois dernières années;
    ou
  • être membre de l'Association internationale des interprètes de conférence (AIIC);
    ou
  • être agréé en interprétation de conférence auprès de l'Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec (OTTIAQ) ou auprès d'une association provinciale ou territoriale affiliée au Conseil des traducteurs, terminologues et interprètes du Canada (CTTIC), après réussite de l'examen normalisé de cette instance.

Échec

Dans le cas d'un échec avec une note inférieure à 50 %, un aspirant-fournisseur ne peut se représenter à un examen pour les mêmes combinaisons linguistiques avant trente-six mois.

Langues autochtones et étrangères

Critère d'inscription

  • réussir un examen d'accréditation dans les langues voulues.

Critères d'admissibilité à l'examen d'accréditation

  • Sauf exception, pour être autorisé à se présenter à l'examen d'accréditation, l'aspirant-fournisseur doit :
    • être membre de l'Association internationale des interprètes de conférence (AIIC);
      ou
    • justifier d'une expérience d'au moins deux années dans un poste d'interprète dans un organisme reconnu;
      ou
    • être titulaire d'un diplôme universitaire en interprétation de conférence (à distinguer de l'interprétation communautaire ou de tribunal);
      ou
    • être titulaire d'un diplôme universitaire dans une discipline connexe avec une solide expérience en interprétation de conférence;
      ou
    • justifier de cent jours d'interprétation de conférence dans un milieu encadré au cours des trois dernières années;

Échec

En cas d'échec, un aspirant-fournisseur ne peut se représenter à un examen pour les mêmes combinaisons linguistiques avant douze mois.

Langues visuelles

Langue des signes québécoise (LSQ) et American Sign Language (ASL)


Critères d'inscription

  • réussir un examen écrit en français (LSQ) ou en anglais (ASL)
    et
  • réussir les examens pratiques : Français-LSQ/LSQ-Français ou Anglais-ASL/ASL-Anglais

Critères d'admissibilité aux examens d'accréditation

Pour être autorisé à se présenter aux examens d'accréditation, l'aspirant-fournisseur doit :

  • être titulaire d'un diplôme d'études collégiales
    et
  • justifier d'au moins cinq années d'expérience comme interprète visuel en milieu professionnel dans le secteur public ou privé
    ou
  • être titulaire d'un diplôme d'études collégiales
    et
  • être membre agréé de l'Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec (OTTIAQ) comme interprète en LSQ ou être membre agréé de l'Association of Visual Language Interpreters of Canada (AVLIC) comme interprète en ASL

Échec

En cas d'échec à la partie écrite ou pratique des examens, un aspirant-fournisseur doit attendre douze mois avant de pouvoir s'y présenter de nouveau.